Un passage du primaire au secondaire réussi

Blog Image

La rentrée scolaire est un moment rempli d’émotions. Et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit du passage du primaire au secondaire. En effet, cette transition implique plusieurs changements, beaucoup de nouveautés et différents questionnements. Alors, comment les parents peuvent-ils accompagner leurs enfants à travers cette étape importante de leur vie?

 

Changements liés à la transition vers le secondaire

Certains jeunes peuvent vivre des craintes quant à la transition vers le secondaire. Parmi les plus fréquentes, il y a la peur :

– De perdre leurs amis et de ne pas être capables de s’en faire de nouveaux
– De ne pas être capables d’ouvrir leur cadenas
– De se perdre dans l’école et d’arriver en retard
– De vivre de l’intimidation
– D’avoir trop de devoirs et de trouver cela trop difficile
– De ne pas réussir

Il est vrai que les jeunes doivent s’adapter à une nouvelle réalité. Ils doivent créer de nouveaux liens autant avec les autres jeunes qu’avec le personnel de l’école. Ils doivent aussi s’adapter aux méthodes des différents professeurs. Finalement, ils doivent apprendre à gérer leur temps et de trouver un équilibre entre l’école, les amis, la famille et leurs activités personnelles.

 

6 effets de la transition au secondaire

Malgré certaines craintes, la majorité des jeunes vivent bien la transition vers le secondaire. Toutefois, plusieurs d’entre eux vivront des impacts quant à différents éléments reliés à la persévérance et à la réussite scolaires. En effet, on peut constater chez certains jeunes :

1. Une rupture de certaines relations (ex : amis et personnels de leur école primaire)
2. Une diminution des résultats scolaires
3. Une diminution de la motivation par rapport à l’école
4. Une baisse d’estime de soi
5. L’apparition d’attitudes plus négatives envers l’école
6. Une augmentation de l’anxiété sociale et de la solitude

Il semblerait que le contexte entourant la transition au secondaire, plutôt que la transition elle-même, amène son lot de défis. Il est vrai qu’à cette étape de leur vie, les jeunes vivent plusieurs changements tant au niveau physique que psychologique. Leurs capacités et leurs besoins changent également en conséquence.

 

3 besoins des jeunes au secondaire

Vers l’âge de 12-13 ans, les jeunes commencent à exprimer de nouveaux besoins, soient :

1. Le besoin d’autonomie, qui se manifeste par un désir de s’affirmer davantage et de faire les choses par soi-même.

2. Le besoin d’estime de soi, qui est particulièrement fragile chez le jeune, car il est en train de construire son identité et est donc plus sensible à la comparaison sociale.

3. Le besoin d’appartenance, qui se définit par des rapprochements avec des adultes en dehors de la famille et où les amis deviennent dorénavant le centre d’intérêt du jeune.

Ainsi, l’entourage, autant familial que scolaire, doit être à l’écoute et doit s’adapter aux nouveaux besoins des jeunes.

Malgré le besoin des jeunes de développer leur autonomie, les parents demeurent des figures importantes à leurs yeux.Click To Tweet

 

5 facteurs de risque reliés à la transition au secondaire

Même si l’entourage du jeune est à l’écoute et s’adapte à ses nouveaux besoins, certains facteurs peuvent augmenter les risques qu’il vive la transition vers le secondaire plus difficilement. Parmi ces risques, il y a :

1. Les retards et les difficultés scolaires, qui font souvent que les jeunes sont déjà démotivés dès leur arrivée au secondaire.

2. Le genre, qui fait que les filles sont plus sensibles aux ruptures dans leurs réseaux sociaux et donc plus vulnérables en période de transition.

3. Les problèmes de comportement, qui font que les jeunes ont parfois de la difficulté à s’adapter socialement dès le primaire et qui persistent au secondaire.

4. Le soutien parental inadéquat, comme ne pas s’investir ou parler de façon négative de l’école, qui augmente les risques du jeune de vivre difficilement sa transition vers le secondaire.

5. Le confinement en raison de la pandémie, qui a causé une rupture drastique dans les réseaux sociaux des jeunes. Conséquemment, ceci a fait en sorte qu’ils n’ont pas tous terminé leur 6e année de la même façon. Des écarts importants au niveau des apprentissages sont à prévoir parmi les élèves.

 

Quelques conseils pour aider la transition au secondaire

L’objectif est de mettre toutes les chances du côté des jeunes afin qu’ils vivent de façon harmonieuse la transition vers le secondaire. Ainsi, les parents peuvent adapter leur façon de faire en fonction des 3 nouveaux besoins des jeunes.

En ce qui concerne le besoin d’autonomie, il est suggéré :

– D’encourager les jeunes à se fixer des objectifs personnels à court et à moyen terme;
– D’être plus flexible quant à l’exécution des tâches scolaires;
– D’inciter les jeunes à planifier leur horaire de travail pour avancer à un rythme optimal;
– D’inviter les jeunes à participer aux prises de décisions concernant leur parcours scolaire.

Pour ce qui est du besoin d’estime de soi, il est suggéré :

– De revoir le rythme d’exécution des tâches scolaires pour permettre aux jeunes de vivre des succès;
– D’encourager les jeunes à se fixer des objectifs réalistes;
– De valoriser le dépassement de soi plutôt que la comparaison avec les autres;
– De souligner les efforts, les progrès et les réussites des jeunes;
– De faire des commentaires constructifs pour garder les jeunes motivés.

Finalement, pour le besoin d’appartenance, il est suggéré :

– De faire des liens sociaux une priorité;
– De permettre aux jeunes de se retrouver en petits groupes;
– D’encourager la collaboration entre les jeunes plutôt que la compétition;
– De favoriser les contacts entre les jeunes et des adultes significatifs;
– De rendre accessibles aux jeunes des rencontres avec des intervenants au besoin;
– De personnaliser les échanges avec les jeunes.

 

Petits rappels importants

Malgré le besoin des jeunes de développer leur autonomie, les parents demeurent des figures importantes à leurs yeux. Parler positivement de l’école, être à l’écoute, accueillir leurs inquiétudes et normaliser leurs émotions sont des exemples de comment aider son jeune à voir l’entrée au secondaire comme un changement stimulant plutôt qu’effrayant.

 

Références :

http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/education/adaptation-scolaire-services-comp/Guide_SoutenirTransitionScolaireQualiteVersSec.pdf
https://www.orientation.qc.ca/espaceparents/1er-secondaire/transition-primaire-secondaire/
https://www.canalvie.com/famille/education-et-comportement/reussir-la-transition-vers-le-secondaire-1.1839572
http://www.pratico-pratiques.com/trucs/famille/la-transition-du-primaire-au-secondaire-nos-conseils/
https://www.youtube.com/watch?v=gAI-qNYaG5c&feature=youtu.be

 

Par Audrey Fortin, intervenante
Publié le 12 août 2020


Partenaire de cet article

ALPABEM

ALPABEM

L’ALPABEM a pour mission de soutenir les membres de l’entourage d’une personne qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble majeur de santé mentale, en leur offrant une gamme de services visant à les informer, les aider et les outiller en vue d’une meilleure qualité de vie.


Commentaires

Aucun commentaire à cet article, soyez le premier!


Ajouter un commentaire


Notice: Undefined variable: user_ID in /home/monadoausecondai/public_html/wp-content/themes/monadoausecondaire/comments.php on line 34
Requis
Ne sera pas affiché, requis
Facultatif
Votre commentaire sera soumis à approbation avant publication

Autres articles sur sujet

Comment aider son ado à persévérer à l’école?
Persévérance

Comment aider son ado à persévérer à l’école?

Il va sans dire, la persévérance est l’une des qualités essentielles à la réussite scolaire d’un jeune. Elle se décrit comme l’aptitude à persister dans ses efforts et de garder un état d’esprit positif malgré les difficultés rencontrées. Dans un contexte scolaire, un élève qui persévère fait preuve de ténacité,

Surmonter le stress de la fin d’année scolaire
Persévérance

Surmonter le stress de la fin d’année scolaire

La fin d’année scolaire est un moment stressant pour tous, particulièrement pour les jeunes. En tant que parent, comment pouvons-nous les accompagner à surmonter leur stress, à préparer leurs examens et à les encourager à adopter de saines habitudes de vie? Nous vous proposons quelques pistes de solution juste ici!   Le stress   3

Share
Tweet
Share