Témoignage d’un parent

Blog Image

Je me souviens de ce jour comme si c’était hier.

Nous allions à l’école secondaire de mon fils pour l’inscription administrative. Il marchait loin de nous. Dans la file d’attente, il était impossible d’avoir une discussion sans que cela le gène. Ma fille, qui était encore au primaire à ce moment-là, était estomaquée du comportement de son frère. Elle m’a dit : « tu sais maman, je ne ferai jamais ça, moi. Je vais toujours vouloir être avec toi et je vais toujours vouloir te faire des câlins ». Je l’ai regardé avec un grand sourire, sachant très bien, au fond de moi, qu’il n’en serait pas toujours ainsi. Et c’est parfaitement normal, puisque cela fait partie du développement sain de l’adolescent. Au fil du temps, ils acquièrent de l’autonomie et réclament de plus en plus leurs indépendances. Ils ont besoin d’agrandir leurs sentiments d’appartenance, mais cette fois-ci, avec leurs amis. Tout ça, je le savais parfaitement… Avec ma tête.

 

Une série de changements

Une fois les premiers mois passés, ils se sont fait de nouveaux repères et les changements ont commencé. Depuis leurs entrées au secondaire, j’ai vu mes enfants lever les yeux au ciel comme jamais. Je les ai vus gênés lorsque je racontais des blagues devant leurs amis, entendus me dire que je ne comprenais rien, vus parler, parler et encore parler à des amis. Enfin, je les ai vus se soucier de leurs apparences, parler d’amour et utiliser un langage que nous n’avons pas à la maison.

Rapidement, les héros sont devenus les amis. La recherche de leurs styles s’est installée et leurs attitudes ont changé. Les moments seuls dans leurs chambres ont commencé à se faire de plus en plus fréquents. Et c’est normal. Pour eux, ils entrent dans le monde des grands et ils sentent une certaine liberté. Cette liberté est tout aussi excitante qu’anxiogène pour eux. C’est donc important, en tant que parent, de se le rappeler constamment.

 

Oui, l'entrée au secondaire apporte des changements dans notre relation avec nos enfants. Depuis qu’ils sont petits, nous les préparons vers cette autonomie.Click To Tweet

 

Les parents doivent aussi se préparer

C’est une fois les portes du secondaire refermées sur eux que j’ai réalisé que, tout ce temps à préparer mes enfants vers cette autonomie, j’avais oublié quelque chose d’important; me préparer moi-même comme parent. Je n’avais pas mesuré ce que cet envol aurait comme effet dans mon cœur de maman. J’ai vécu une intensité d’émotions devant ces changements et il a fallu que je prenne un temps de recul. L’exploration et la nouveauté sont là, sous leurs yeux. Même si, par moment, je me sens dépassée moi aussi devant toute cette nouveauté, je sais au fond de moi que je dois rester là à continuer d’accompagner mes enfants dans leurs vies. Je sais que ma présence, ma constance et la discipline que nous leur imposons les rassurent et les aident à grandir sainement.

En tant que parent, je sais que mes enfants ont encore besoin de moi, mais de façon différente. Et c’est avec ces changements que j’ai eu besoin de me familiariser. Les outils fournis depuis leurs naissances, ils les testeront, ils les mettront de côté pour, peut-être, en essayer de nouveau. Ils exploreront selon leurs envies et selon ce qu’ils découvriront de nouveau. Ils auront envie de prendre des décisions par eux-mêmes, ils se laisseront influencer aussi.

Je sais aussi que mes paroles ont beaucoup plus d’impact lorsque je parle de prévention plutôt que de mises en garde.

 

Une discussion plutôt qu’un sermon

Outiller et encadrer mes enfants dans l’utilisation des réseaux sociaux plutôt que de les sermonner et leur dire que ce n’est pas bon; m’assurer qu’ils ont un adulte significatif autour d’eux vers qui ils pourront se tourner si le besoin se fait sentir; cultiver la confiance à travers le respect des consignes plutôt que de les critiquer sans cesse. Accepter de ne plus être le centre de leur univers. Ils ont besoin de ça pour se construire.

 

L’importance des bonnes bases

Cette distance qui s’installe n’est pas dans notre lien, mais dans le besoin de mes enfants de devenir autonome et de se développer davantage en tant que personne. En tant que parents, nous devons, plus que tout, continuer à fournir un cadre malgré les résistances. Nous devons leur faire confiance et faire confiance à la base que nous leur avons transmise.

L’adolescence est une période qui commence parfois vite derrière les murs des écoles. C’est le début d’une aventure riche et exaltante avec ses hauts et ses bas. Mais avec de l’ouverture, une bonne communication, du respect, du soutien et de l’amour, nous pouvons tous traverser cette période de vie de façon constructive. Enfants et parents, nous poursuivons notre route avec de nouveaux points de repères. Il suffit de se laisser un peu de temps et d’être bienveillant envers nos jeunes et nous-mêmes.

Par Véronique Blais
Publié le 15 juillet 2020

Partenaire de cet article

La Maison de la Famille de St-François

La Maison de la Famille de St-François

La Maison de la Famille de St-François a ouvert ses portes en 1997 pour les familles du secteur de St-François. C’est un milieu de vie dynamique, ouvert et égalitaire favorisant l’épanouissement des familles. Une équipe souriante et accueillante attend avec impatience de vous parler.


Commentaires

Aucun commentaire à cet article, soyez le premier!


Ajouter un commentaire


Notice: Undefined variable: user_ID in /home/monadoausecondai/public_html/wp-content/themes/monadoausecondaire/comments.php on line 34
Requis
Ne sera pas affiché, requis
Facultatif
Votre commentaire sera soumis à approbation avant publication

Autres articles sur sujet

Améliorer sa communication avec son jeune
Relation parent-enfant

Améliorer sa communication avec son jeune

La communication interpersonnelle n’est pas toujours un jeu d’enfant, surtout avec les adolescents. D’un côté, on ne veut pas toujours mettre des gants blancs au risque de froisser notre ado. De l’autre côté, on ne veut pas rajouter d’huile sur le feu et devoir ensuite gérer une crise émotionnelle. Afin

4 trucs pour soutenir son enfant après une séparation
Relation parent-enfant

4 trucs pour soutenir son enfant après une séparation

Connaissez-vous beaucoup de familles monoparentales ou recomposées? Sans doute! En 2016, près de 32 % des enfants québécois âgés de 0 à 14 ans vivaient une nouvelle réalité familiale (Institut de la statistique du Québec, 2018). C’est peut-être même le cas de votre famille et de vos enfants. Qui dit réorganisation

Préparer son enfant à la séparation
Relation parent-enfant

Préparer son enfant à la séparation

Au Québec, plusieurs enfants connaîtront la séparation de leurs parents avant d’atteindre l’âge adulte (Institut de la statistique du Québec, 2018). Certains parents décrivent cette période de leur vie comme étant assez difficile. Les enfants là-dedans, comment vivent-ils cela? La séparation aura possiblement un impact sur ces derniers. Certains enfants

L’art d’une saine discipline
Relation parent-enfant

L’art d’une saine discipline

L’adolescence! Si ce n’est pas déjà entamé, votre ado entre peu à peu dans la merveilleuse période de l’adolescence. Cette étape apportera plusieurs transformations chez votre jeune. Soyez rassuré, l’adolescence est transitoire et temporaire. C’est une période de changements hormonaux, psychologiques, sociaux, relationnels et sexuels. À travers ces bouleversements, votre

Le burn-out parental
Relation parent-enfant

Le burn-out parental

S’investir dans un rôle de parent est un contrat pour la vie et la liste des recommandations pour bien éduquer son enfant ne cesse de s’allonger. Pourtant, quoiqu’il y ait de plus en plus de documentation sur le sujet, il n’existe pas encore de mode d’emploi. Entreprendre cette mission et

La parentalité positive
Relation parent-enfant

La parentalité positive

Connaissez-vous la parentalité positive? C’est un style parental utilisé dans un esprit d’éducation bienveillante. Le principe de base de la parentalité positive est que derrière chaque comportement négatif de l’enfant, se cache un besoin à exprimer. Une autre prémisse est plutôt que d’entrevoir une crise, une opposition ou une chicane

Les sorties de vos ados vous inquiètent?
Expérimentation

Les sorties de vos ados vous inquiètent?

Vous avez l’impression que votre ado est presque toujours sorti de la maison? Qu’il ne fait que passer en coup de vent? Ou au contraire, vous trouvez qu’il est un peu trop Hermite? Qu’il passe la majorité de son temps libre au sous-sol ou dans sa chambre? Certes, il y aurait place

Aider son jeune à développer son plein potentiel
Relation parent-enfant

Aider son jeune à développer son plein potentiel

Connaissez-vous l’histoire du papillon? Il était une fois, un homme qui marchait en forêt. Fasciné par la nature, il amena avec lui sa toute nouvelle caméra. Sa principale intention : capter la beauté dans son état naturel. Il prit donc quelques clichés d’oiseaux, de fleurs et même celui d’une coccinelle.

Discipline un jour DISCIPLINE TOUJOURS
Relation parent-enfant

Discipline un jour DISCIPLINE TOUJOURS

Mon rôle en tant qu’intervenante a souvent été de guider et d’éduquer les parents à développer des habiletés afin d’appliquer une saine discipline auprès de leur enfant et de favoriser leur développement. En effet, le rôle de parent ne vient pas avec un manuel d’instruction à suivre « étapes par étapes » comme les meubles

Share
Tweet
Share