Les bienfaits du bénévolat sur le bien-être des jeunes

Blog Image

Commençons par le commencement. Qu’est-ce que le bénévolat ? Plusieurs définitions existent, mais pour la rendre le plus simple possible, allons-y avec le principe qu’il s’agit d’un travail effectué sans rémunération. Normalement, nous pourrions ajouter la notion de volontariat, mais il serait possible de débattre que les travaux communautaires ne sont pas nécessairement volontaires. Alors, tenons-nous en à la base : travailler gratuitement.

 

Les bienfaits du bénévolat

Il est difficile de parler du bénévolat de façon négative. C’est un concept qui existe depuis la nuit des temps et qui est très noble : donner au suivant. Le bénévolat consiste à offrir son temps et son énergie à autrui. Par contre, les bienfaits ne sont pas toujours soulignés à leur juste valeur.

 

Les bienfaits cognitifs du bénévolat

Plusieurs recherches ont été faites au cours des années qui permettent d’affirmer les éléments suivants. Si nous tentons simplement de penser aux aspects logiques, il serait assez simple d’assumer que le bénévolat aide à améliorer son estime de soi, car il y a une gratification instantanée lorsque nous aidons notre prochain. En effet, les différentes études démontrent que c’est le cas ! Toutefois, les bienfaits cognitifs vont plus loin que l’estime de soi.

Le bénévolat viendrait stimuler l’activité cognitive, sociale et physique. L’estime de soi sera augmentée, les interactions viendront développer les différentes habiletés sociales et l’activité physique sera optimisée par la réalisation de diverses tâches.Click To Tweet

Les activités bénévoles ont prouvé avoir un effet positif sur la santé neurologique et la santé mentale. De plus, celles-ci se trouvent à être des composantes importantes du fonctionnement cognitif. La logique du début n’est donc pas fausse, mais il y a une panoplie d’autres raisons pour encourager la participation à des activités bénévoles, du moins, pour optimiser le fonctionnement cognitif à long terme.

 

Les bienfaits économiques du bénévolat

Évidemment, la question se pose rapidement : comment un travail non rémunéré peut-il amener des bienfaits économiques ? Cela peut sembler paradoxal. C’est certain que la santé économique va souvent se mesurer de façon quantitative. Autrement dit, il y a une valeur monétaire claire. Les données soulignent le fait que le travail bénévole durant le parcours scolaire au secondaire et au collégial affectera positivement le statut social ainsi que le salaire du premier emploi.

Alors, qui dit adolescence dit souvent premier emploi. Voici un bel incitatif de commencer à un jeune âge à s’impliquer ! D’ailleurs, le travail bénévole amène également un retour au travail plus rapide suite à un congé de maternité/paternité ou une période sans emploi.

Vous lisez encore ? Allez bénévoler! Pour VOTRE bien-être et celui de tous !!

 

Nos jeunes et leur implication

Tout d’abord, les jeunes avec lesquels nous travaillons chez Mesures alternatives jeunesse de Laval (MAJL) sont considérés comme étant des jeunes contrevenants. De plus, ces derniers doivent compléter une mesure légale. Les travaux communautaires, ou travaux bénévoles, font partis des différentes mesures légales. Donc, tel que mentionné au début, ce n’est pas nécessairement purement volontaire. Cependant, nos jeunes bénéficient des mêmes bienfaits que les autres bénévoles à travers leur expérience. Pour certains, il s’agit souvent d’une première expérience de travail.

Dans une étude réalisée auprès de jeunes contrevenants et différents acteurs légaux, il est démontré que la majorité verront positivement les effets du bénévolat, même dans le contexte légal. En terme de jeunesse en général au Québec, il est intéressant de noter que les 16 à 19 ans, en 2017, représentaient le plus haut pourcentage de gens impliqués dans des activités de bénévolat durant les 12 mois précédents, dans la population âgée entre 16 et 65 ans. Cette statistique est d’autant plus impressionnante quand nous considérons qu’elle ne comptabilise pas les jeunes ayant des travaux communautaires.

 

La semaine d’action bénévole

Les études et recherches parlent pour elles-mêmes. Qu’attendons-nous pour nous impliquer ? Allons-y en famille ! Donnons au prochain ! Suivons l’exemple de nos jeunes et augmentons les statistiques. Du 18 au 24 avril 2021, c’est la semaine d’action bénévole. Assurons-nous de la souligner comme il se doit.

Je vous laisse sur cet énoncé tiré du site de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec :

« En effet, selon un sondage effectué par la FCABQ en novembre 2020 auprès de personnes ayant fait du bénévolat durant la pandémie de la Covid-19, 77 % des répondants estiment que le seul fait de s’être impliqués a eu impact direct sur leur bien-être psychologique. Il en ressort également que cela a développé chez eux un véritable sentiment d’épanouissement personnel et une meilleure estime de soi. De plus, de nombreuses études ont prouvé par le passé que faire du bénévolat pouvait renforcer le système immunitaire, diminuer la fréquence de maladies cardiaques et même abaisser la tension artérielle ! »

 

Références :
https://academic.oup.com/psychsocgerontology/article/73/3/399/4638261?login=true
https://www.econstor.eu/bitstream/10419/207537/1/dp12713.pdf
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/9744/Apotheloz_Caroline_2013_memoire.pdf?sequence=2&isAllowed=yhttps://statistique.quebec.ca/fr/fichier/no-22-portrait-des-benevoles-de-16-a-65-ans-au-quebec.pdf
https://www.fcabq.org/semaine-de-l-action-benevole/semaine-de-l-action-benevole-2021

Par Michael Gouin, intervenant
Publié le 16 avril 2021

Partenaire de cet article

MAJL

MAJL

Mesures alternatives jeunesse de Laval (MAJL) est un organisme de justice alternative à but non lucratif qui a pour mission de réduire le phénomène de la délinquance juvénile tant sur le plan individuel que social en agissant sur tous les aspects qui s’y rattachent.


Commentaires

Aucun commentaire à cet article, soyez le premier!


Ajouter un commentaire

Requis
Ne sera pas affiché, requis
Facultatif
Votre commentaire sera soumis à approbation avant publication

Autres articles sur sujet

Grandir dans cet «ici» qui est un «ailleurs»
Bien-être

Grandir dans cet «ici» qui est un «ailleurs»

Il y a plus de 25 ans, j’arrivais au pays en tant qu’immigrante avec deux enfants en bas-âge. Depuis, je travaille dans deux écoles secondaires en tant qu’agente de liaison entre les familles immigrantes et l’école. Grâce à mon travail, j’ai la chance de pouvoir rencontrer des adolescents. J’aime prendre

8 façons de motiver son jeune
Bien-être

8 façons de motiver son jeune

« Quand on veut, on peut! » Qui n’a jamais utilisé cette expression pour tenter de se motiver à faire une tâche, une activité, une rencontre sociale ou autre? En effet, la motivation est quelque chose qui fluctue. Mais pour quelles raisons? Et quels sont les facteurs qui l’influencent? Par

Cultiver son estime de soi
Bien-être

Cultiver son estime de soi

L’estime de soi peut être un concept difficile à comprendre. Il n’est pas tangible et il semble englober plusieurs choses en même temps. Toutefois, sachant que l’estime de soi influence directement le bien-être et est associée à la santé psychologique, il est important d’y accorder une attention particulière. De plus,

8 façons d’entretenir une relation positive avec l’alimentation
Bien-être

8 façons d’entretenir une relation positive avec l’alimentation

Il est précieux de voir son enfant grandir et être témoin du développement de son identité. À travers cela, il est possible qu’un jeune soit désorienté et cherche diverses façons de se sécuriser. Contrôler son alimentation peut être un exemple. En effet, dès l’âge de 5 ans, certains enfants peuvent

S’aimer pour mieux briller
Bien-être

S’aimer pour mieux briller

Les jeunes sont de plus en plus exposés à une grande pression sociale. L’émergence de réseaux sociaux qui font la promotion de l’image, en photo ou en vidéo, tels que Snapchat, Instagram ou Tiktok contribue à cette pression. En effet, ces réseaux sociaux jouent un rôle dans la perception de

6 trucs pour aider son ado à être bien dans sa peau
Bien-être

6 trucs pour aider son ado à être bien dans sa peau

Si l’adolescence pouvait se caractériser par un seul mot, le plus approprié serait probablement le mot changement. En effet, tant de changements en si peu de temps les amènent à s’adapter aux nouveautés, ce qui peut provoquer beaucoup de stress chez certains jeunes, alors que d’autres l’acceptent plus aisément. Les changements

Aider son jeune à surmonter ses craintes
Bien-être

Aider son jeune à surmonter ses craintes

Nous savourons pleinement l’été, sa chaleur, sa beauté et sa festivité que bientôt les cloches des classes retentiront. Comme tout parent, nous savons que rentrée rime avec nouveauté. Si votre jeune entame le secondaire, il est normal de se poser davantage de questions sur comment se passera cette nouvelle réalité.

Parent d’enfant transsexuel, quoi faire?
Bien-être

Parent d’enfant transsexuel, quoi faire?

Avant de parler de transsexualité, démêlons quelques notions… L’identité de genre, aussi appelée identité sexuelle, et l’orientation sexuelle sont deux éléments distincts et indépendants. Transgenre est le terme utilisé lorsque l’anatomie d’une personne ne correspond pas à l’identité sexuelle qu’elle s’accorde. L’intersexualité fait référence aux personnes qui possèdent à la

Les émotions, ces trésors à exploiter!
Bien-être

Les émotions, ces trésors à exploiter!

Réprimées, banalisées, ridiculisées et parfois galvaudées, les émotions, lorsqu’elles s’extériorisent, ne sont pas toujours bien reçues. Heureusement, les temps changent et nous encourageons de plus en plus l’expression de celles-ci. Cependant, pour certains c’est difficile de s’y abandonner, car se permettre de les vivre peut donner une sensation de vertige

Share
Tweet
Share