Comment favoriser une bonne santé mentale

Blog Image

La santé mentale et la maladie mentale peuvent être des sujets délicats à aborder. Puisque l’adolescence est un moment de changements importants, la santé mentale des jeunes peut en être bouleversée. En tant que parent, il n’est pas possible de contrôler l’univers mental de votre jeune. Chacun est responsable de prendre soin de sa propre santé mentale, ses pensées et ses émotions. Cependant, il est possible de lui fournir un espace et des outils pour l’aider à être alerte à l’état de sa propre santé mentale. Voici quelques informations qui pourraient vous aider en vue d’ouvrir la discussion avec vos jeunes.

 

Définition de la santé mentale

La santé mentale est un sentiment de bien-être qui permet de faire face aux défis quotidiens. Cet état de bien-être et d’équilibre est accessible à tous. Il permet de développer son plein potentiel en prenant soin de soi et en ayant des projets afin de composer avec son environnement. D’ailleurs, adopter de saines habitudes de vie dans le but de réguler sa santé mentale reste la meilleure stratégie à long terme.

La santé mentale et la maladie mentale sont distinctes. Bien qu’elles puissent être reliées l’une à l’autre, l’absence de maladie mentale ne garantit pas une santé mentale parfaite.Click To Tweet

 

Distinction avec la maladie mentale

Plusieurs facteurs influencent la santé mentale : deuil, séparation, perte d’emploi, déménagement, difficultés financières, etc. Ces facteurs peuvent mener à des difficultés, sans pour autant se développer en maladie mentale.

Or, la présence d’une maladie mentale se manifeste par des symptômes qui ont des répercussions sur le fonctionnement général de la personne. Ce sont des changements de comportements qui durent dans le temps et sans aucun signe d’amélioration.

 

La construction de la santé mentale

La santé mentale se construit à l’aide de nombreux facteurs. Ceux-ci sont multiples et sont liés aux différentes sphères de la vie. Et un seul facteur ne caractérise pas à lui seul l’état de la santé mentale. En d’autres mots, c’est la synergie entre plusieurs facteurs qui forge la santé mentale.

Chaque personne possède des facteurs positifs et négatifs. Plus il y a des facteurs positifs, plus la santé mentale est stable. Par contre, plus il y a des facteurs négatifs, plus il est plus possible de ressentir de la fatigue ou de la fébrilité.

 

Les facteurs positifs

Les facteurs positifs favorisent une bonne santé mentale en agissant comme stabilisateurs. Ils procurent une sensation de bien-être et aident au maintien d’un bon fonctionnement, par l’accomplissement d’activités et de projets. En voici quelques exemples qui affectent positivement la santé mentale :

– Un environnement familial bienveillant ;

– Un accès aux soins de santé ;

– Un sentiment de sécurité ;

– La reconnaissance ;

– La capacité à chercher de l’aide ;

– Reconnaître ses émotions ;

– Gérer son stress.

 

Les facteurs négatifs

Au contraire, les facteurs négatifs ébranlent la stabilité de la santé mentale. Face à ces moments de vulnérabilité, les outils personnels sont utiles pour aider à faire face à ces obstacles. Voici quelques exemples de facteurs externes et individuels qui affectent négativement la santé mentale :

– Le déni ;

– La dévalorisation ;

– Le repli sur soi ;

– L’exclusion ;

– L’instabilité ;

– L’immigration ;

– Évoluer dans un milieu stressant.

 

Catégories des facteurs de la santé mentale

Tel qu’énuméré ci-haut, les facteurs peuvent être sociaux, psychologiques ou physiques. Voici ceux qui sont les plus influents sur la santé mentale.

 

Les facteurs sociaux

Les facteurs sociaux concernent la relation d’une personne avec son environnement et son réseau de soutien. Le soutien social est le facteur ayant le plus d’effet direct et positif sur la santé mentale. La présence d’un réseau social permet d’offrir des expériences positives. Des relations interpersonnelles significatives sont synonyme de stabilité, de sécurité, et favorisent un sentiment général de bien-être.

 

Les facteurs physiques

C’est connu, le corps et la tête sont connectés et s’influencent. Une bonne santé physique favorise une bonne santé mentale. L’objectif est d’aspirer à un certain équilibre. Bien dormir, faire de l’exercice et avoir des habitudes alimentaires variées en sont des exemples.

Cependant, les facteurs physiques n’incluent pas seulement les habitudes que nous adoptons, puisqu’ils englobent également la génétique. C’est donc dire que nous avons un certain pouvoir… quoique limité !

 

Les facteurs psychologiques

Les facteurs psychologiques réfèrent aux traits de personnalité, aux forces internes et aux stratégies qu’une personne développe pour s’épanouir. Par exemple, la gestion du stress, la résilience, le profil de personnalité ou encore les outils de gestion des émotions.

 

L’équilibre mental

Puisqu’il est impossible d’éviter toutes sources de stress, la santé mentale est une question d’équilibre! Il importe de rester bienveillant envers soi-même et de diminuer nos attentes puisqu’il est possible que la transition vers des habitudes de vie positives soit complexe. Il n’y a pas meilleur modèle pour un jeune que ses propres parents! Alors, que tenterez-vous d’inculquer à votre ado quant à la santé mentale?

 

Références :

https://www.mouvementsmq.ca/
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2283_connaissances_champs_action_promotion_sante_mentale_jeunes_adultes.pdf
https://aqrp-sm.org/partenaire/flipbook/vol23no3-726940/pdf/le-partenaire-vol23no3-2015.pdf

 

Par Janique Raymond-Migneault et Stéfanny Trudeau, intervenantes à l'ALPABEM
Publié le 25 avril 2021

Partenaire de cet article

ALPABEM

ALPABEM

L’ALPABEM a pour mission de soutenir les membres de l’entourage d’une personne qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble majeur de santé mentale, en leur offrant une gamme de services visant à les informer, les aider et les outiller en vue d’une meilleure qualité de vie.


Commentaires

Aucun commentaire à cet article, soyez le premier!


Ajouter un commentaire

Requis
Ne sera pas affiché, requis
Facultatif
Votre commentaire sera soumis à approbation avant publication

Autres articles sur sujet

Mon ado TSA dans toutes ses sphères
Santé mentale

Mon ado TSA dans toutes ses sphères

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental qui amène des difficultés importantes au niveau de la communication, des interactions sociales, des comportements ainsi que des activités et intérêts restreints ou répétitifs. Plusieurs parents, tuteurs ou adultes à charge d’une personne autiste soulèvent des inquiétudes face à

L’anxiété de performance chez les adolescents
Santé mentale

L’anxiété de performance chez les adolescents

Dans les dernières années, on entend de plus en plus parler de stress, d’anxiété ou même d’anxiété de performance. Chez les adolescents, les transitions et la nouveauté peuvent amener une montagne russe d’émotions. Comme parent, il est normal de se demander : Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété

Le temps d’écran recommandé pour les adolescents
Santé mentale

Le temps d’écran recommandé pour les adolescents

Depuis quelques années, les enfants, les adolescents et les adultes passent de plus en plus de temps devant un écran. En fait, quand on parle d’écrans, on fait référence à tous les appareils électroniques qui permettent d’accéder à des contenus en ligne ou hors-ligne. Plus précisément, on parle ici de

Écoanxiété : quand la planète s’en mêle
Santé mentale

Écoanxiété : quand la planète s’en mêle

« Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. Les gens souffrent, les gens meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent, nous sommes au début d’une extinction de masse et tout ce dont vous pouvez parler, c’est de l’argent et du conte de fées d’une croissance économique éternelle.

L’impact des selfies sur la santé mentale des jeunes
Santé mentale

L’impact des selfies sur la santé mentale des jeunes

Les médias sociaux offrent de nombreux côtés positifs, mais quel impact ont-ils sur la santé mentale de nos jeunes ? Et quel rôle jouent les selfies là-dedans ?

L’anxiété chez les enfants
Santé mentale

L’anxiété chez les enfants

L ’anxiété constitue la forme de détresse la plus répandue dans la population. Chez les jeunes de moins de 18 ans, 15 à 20 % d’entre eux présentent un trouble d’anxiété sérieux, ce qui en fait le diagnostic le plus répandu en pédopsychiatrie.   Anxiété « normale » Le fait

Vivre avec un adolescent mentalement souffrant
Santé mentale

Vivre avec un adolescent mentalement souffrant

Pour la majorité des jeunes, ce fameux passage transitoire entre l’enfance et l’âge adulte se déroule sans trop d’accrochages. Par contre, certains adolescents franchissent difficilement cette transition. Ils sont confrontés à de nombreuses difficultés et problèmes qui les empêchent de grandir sainement. Le Dr Nagy Charles Bedwani qui a œuvré

Le TDAH : les symptômes et les traitements
Santé mentale

Le TDAH : les symptômes et les traitements

Le TDAH (Trouble du déficit de l’attention avec ou sans Hyperactivité) revient souvent dans les manchettes et soulève de grands débats, notamment en ce qui concerne la décision de médicamenter ou non un enfant. Certaines personnes voient dans cette solution un moyen facile de neutraliser un comportement dérangeant, alors que

Comprendre l’automutilation
Santé mentale

Comprendre l’automutilation

Démuni et impuissant devant l’automutilation d’un proche ? Quel motif peut pousser quelqu’un à délibérément se faire souffrir ? Il est, certes, déstabilisant de voir une personne s’automutiler. Inquiétude, peur, impuissance, culpabilité sont souvent les sentiments qui émergent lorsque nous apprenons qu’un être cher se fait du mal. Nous cherchons à comprendre

Share
Tweet
Share