8 façons de motiver son jeune

Blog Image

« Quand on veut, on peut! » Qui n’a jamais utilisé cette expression pour tenter de se motiver à faire une tâche, une activité, une rencontre sociale ou autre? En effet, la motivation est quelque chose qui fluctue. Mais pour quelles raisons? Et quels sont les facteurs qui l’influencent?

Par définition, la motivation fait référence aux raisons et à l’intérêt que nous portons à une action quelconque. En d’autres termes, la motivation est le noyau de nos actions. Lorsqu’il y a un manque de motivation, c’est généralement parce qu’on ne perçoit pas un gain suffisant en ligne de compte…

La référence au gain est totalement subjective. En effet, ce qui est considéré comme un gain pour un, ne l’est peut-être pas pour l’autre, vice-versa. Par exemple, votre jeune proteste lorsqu’il lui est demandé de ranger sa chambre. S’il ne perçoit aucun avantage à accomplir cette tâche, ce n’est pas surprenant qu’il ne soit pas motivé. Donc, en comprenant comment la motivation est stimulée et comment elle s’entretient, il peut être possible d’aller encore plus loin!

Si votre jeune sent que son opinion et ses idées sont considérés, sa motivation sera plus élevée. En discutant ensemble des possibilités, vous et votre jeune pourrez développer une collaboration créant un sentiment d’autonomie, de confiance et de respect!Click To Tweet

 

Piliers de la motivation

La motivation repose sur 3 piliers fondamentaux : ImportanceConfianceDisposition. Ceux-ci sont nécessaires afin qu’une personne s’active, fasse une tâche, une activité ou autre. Ainsi, l’importance fait référence au désir personnel, à quel point cela est important pour elle. La confiance est déterminée par la perception qu’à la personne de sa propre capacité à le faire. Finalement, la disposition fait référence au sentiment que la personne se sent prête et disposée à le faire. En bonus, avoir la liberté de choisir de faire quelque chose de façon volontaire aide à augmenter la motivation!

 

Les freins à la motivation

La motivation étant fragile, elle est facilement freinée par des obstacles, dont la résistance. La résistance survient lorsque l’on insiste et pousse dans une direction imposée. Voici qu’est-ce qui augmente les risques de résistance :

– Essayer de convaincre l’autre de se mettre en action ;

– Énumérer les avantages de s’activer et prendre seulement position en faveur de ce côté ;

– Dire à l’autre comment faire ;

– Mettre en garde contre les conséquences de ne pas s’activer ;

– Demander quelque chose au-delà des capacités actuelles de l’autre.

 

Comment engager et cultiver la motivation

Puisque la motivation prend racine dans 3 piliers personnels (importance, confiance et disposition), c’est autour d’eux que le travail doit s’effectuer. D’emblée, ouvrir une conversation sans jugements, ni conseils est fortement recommandé. Évidemment, cela vient avec un défi, soit d’être compréhensif, adaptatif tout en maintenant vos propres règles et limites à la maison. Pouvoir prendre le temps d’écouter votre jeune sur les raisons de son manque de motivation peut être riche afin de trouver des solutions ou des alternatives innovantes.

 

8 façons pour motiver votre jeune

1. Le mettre dans un rôle actif pour la recherche de solutions

2. Solliciter son point de vue, sa perception

3. Lui proposer des alternatives (si demandé!)

4. Explorer ses valeurs importantes du moment, ses intérêts

5. Regarder ses expériences positives du passé, ce qui a déjà bien fonctionné

6. Reconnaître l’hésitation de votre jeune comme une ouverture vers une solution différente

7. Éviter de lui imposer vos choix et vos idées

8. Maintenir une relation d’ouverture, d’accueil et de compréhension en comprenant que la réalité de votre enfant diffère de la vôtre, tant sur le plan culturel, relationnel, de ses expériences de vie et de ses référents.

 

Référence :

André Jauron, Ergothérapeute – Psychothérapeute, IUSMM. Comment renforcer la motivation de son proche atteint, décembre 2017.

 

Par Stéfanny Trudeau, intervenante
Publié le 22 janvier 2021

Partenaire de cet article

ALPABEM

ALPABEM

L’ALPABEM a pour mission de soutenir les membres de l’entourage d’une personne qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble majeur de santé mentale, en leur offrant une gamme de services visant à les informer, les aider et les outiller en vue d’une meilleure qualité de vie.


Commentaires

Aucun commentaire à cet article, soyez le premier!


Ajouter un commentaire

Requis
Ne sera pas affiché, requis
Facultatif
Votre commentaire sera soumis à approbation avant publication

Autres articles sur sujet

Grandir dans cet «ici» qui est un «ailleurs»
Bien-être

Grandir dans cet «ici» qui est un «ailleurs»

Il y a plus de 25 ans, j’arrivais au pays en tant qu’immigrante avec deux enfants en bas-âge. Depuis, je travaille dans deux écoles secondaires en tant qu’agente de liaison entre les familles immigrantes et l’école. Grâce à mon travail, j’ai la chance de pouvoir rencontrer des adolescents. J’aime prendre

Les bienfaits du bénévolat sur le bien-être des jeunes
Bien-être

Les bienfaits du bénévolat sur le bien-être des jeunes

Commençons par le commencement. Qu’est-ce que le bénévolat ? Plusieurs définitions existent, mais pour la rendre le plus simple possible, allons-y avec le principe qu’il s’agit d’un travail effectué sans rémunération. Normalement, nous pourrions ajouter la notion de volontariat, mais il serait possible de débattre que les travaux communautaires ne

Cultiver son estime de soi
Bien-être

Cultiver son estime de soi

L’estime de soi peut être un concept difficile à comprendre. Il n’est pas tangible et il semble englober plusieurs choses en même temps. Toutefois, sachant que l’estime de soi influence directement le bien-être et est associée à la santé psychologique, il est important d’y accorder une attention particulière. De plus,

8 façons d’entretenir une relation positive avec l’alimentation
Bien-être

8 façons d’entretenir une relation positive avec l’alimentation

Il est précieux de voir son enfant grandir et être témoin du développement de son identité. À travers cela, il est possible qu’un jeune soit désorienté et cherche diverses façons de se sécuriser. Contrôler son alimentation peut être un exemple. En effet, dès l’âge de 5 ans, certains enfants peuvent

S’aimer pour mieux briller
Bien-être

S’aimer pour mieux briller

Les jeunes sont de plus en plus exposés à une grande pression sociale. L’émergence de réseaux sociaux qui font la promotion de l’image, en photo ou en vidéo, tels que Snapchat, Instagram ou Tiktok contribue à cette pression. En effet, ces réseaux sociaux jouent un rôle dans la perception de

6 trucs pour aider son ado à être bien dans sa peau
Bien-être

6 trucs pour aider son ado à être bien dans sa peau

Si l’adolescence pouvait se caractériser par un seul mot, le plus approprié serait probablement le mot changement. En effet, tant de changements en si peu de temps les amènent à s’adapter aux nouveautés, ce qui peut provoquer beaucoup de stress chez certains jeunes, alors que d’autres l’acceptent plus aisément. Les changements

Aider son jeune à surmonter ses craintes
Bien-être

Aider son jeune à surmonter ses craintes

Nous savourons pleinement l’été, sa chaleur, sa beauté et sa festivité que bientôt les cloches des classes retentiront. Comme tout parent, nous savons que rentrée rime avec nouveauté. Si votre jeune entame le secondaire, il est normal de se poser davantage de questions sur comment se passera cette nouvelle réalité.

Parent d’enfant transsexuel, quoi faire?
Bien-être

Parent d’enfant transsexuel, quoi faire?

Avant de parler de transsexualité, démêlons quelques notions… L’identité de genre, aussi appelée identité sexuelle, et l’orientation sexuelle sont deux éléments distincts et indépendants. Transgenre est le terme utilisé lorsque l’anatomie d’une personne ne correspond pas à l’identité sexuelle qu’elle s’accorde. L’intersexualité fait référence aux personnes qui possèdent à la

Les émotions, ces trésors à exploiter!
Bien-être

Les émotions, ces trésors à exploiter!

Réprimées, banalisées, ridiculisées et parfois galvaudées, les émotions, lorsqu’elles s’extériorisent, ne sont pas toujours bien reçues. Heureusement, les temps changent et nous encourageons de plus en plus l’expression de celles-ci. Cependant, pour certains c’est difficile de s’y abandonner, car se permettre de les vivre peut donner une sensation de vertige

Share
Tweet
Share